Dossier: Too big to fail

En cas de défaillance non ordonnée, les établissements financiers d’importance systémique peuvent mettre en danger des économies nationales entières et sont donc considérés comme «too big to fail» (TBTF). Dans le sillage de la crise financière de 2007-2008, le législateur suisse a édicté des règles spéciales concernant la stabilisation, l’assainissement ou la liquidation de tels établissements. La FINMA rend compte chaque année des progrès accomplis dans la planification de la recovery et de la resolution.

Rapport sur la resolution 2021

tbtf

Dans le cadre de son évaluation annuelle de la planification de la recovery et de la resolution, la FINMA a pu constater que les établissements financiers d’importance systémique avaient accompli des progrès supplémentaires. Les banques systémiques actives au plan national, à savoir PostFinance, Raiffeisen et la Banque cantonale de Zurich, disposent pour la première fois de stratégies de resolution crédibles. Les grandes banques Credit Suisse et UBS ont enregistré des améliorations supplémentaires concernant la resolvability globale

Vers le contenu

Le régime suisse too big to fail

Sur son site Internet, la FINMA propose des informations détaillées sur la réglementation too big to fail en Suisse, sur son rôle d’autorité de resolution et sur les procédures d’évaluation de la resolvability ainsi que sur la protection des investisseurs et des consommateurs sur la place financière suisse.

Vers le contenu

Rapport sur la resolution 2020

La FINMA a publié pour la première fois en 2020 un rapport complet sur la planification de la recovery et de la resolution des établissements financiers suisses d’importance systémique.

Vers le contenu

Backgroundimage